Les fils de maillage

Les fils de maillage:

Cette technique s’envisage quand la peau devient moins dense et se marque un peu. En effet, dès l’âge de 30 ans, le vieillissement du visage commence à inverser le « triangle de beauté ». Les tissus s’affaissent avec les années et lorsqu’on souhaite y remédier, tardivement, un acte esthétique lourd est souvent nécessaire.

Le traitement par fils de maillage est une technique qui restructure en profondeur la peau et peut être utilisée dès 35 ans. Le Docteur Meslin crée une trame collagènique qui génère une petite tension et permet d’adoucir les sillons, de renforcer les commissures ou de maintenir les joues.

Les fils de maillage sont des fils minces et longs de 3 à 9 cm qui sont résorbables. Comme certains fils de suture utilisés en chirurgie, ils sont progressivement « digérés » par l’organisme. A la différence des fils de suture qui sont lisses, les fils de maillage sont munis de minuscules crans (ou épines) dont la longueur, la densité et l’angulation, ont été étudiées afin de créer, à la fois un effet de décollement et un effet revitalisant. Ils provoquent une réaction inflammatoire qui stimulerait la production d’un collagène neuf et induit la fibrose.

A la clé, une redensification plus ou moins importante de la peau, selon le type de fil, visible dans les 6 à 12 semaines après l’intervention et durable parfois plusieurs années.

L’acte…

Comme pour tout acte esthétique, une consultation préalable permettra au médecin d’apprécier au mieux la faisabilité de l’acte en adéquation avec les attentes de la patiente. (*voir Charte)

Lors de la séance d’injection, le Docteur Meslin vous démaquille, désinfecte la peau et marque les points d’injection en fonction du résultat à atteindre.

Un anesthésique sera tout d’abord injecté. Puis les fils sont insérés et positionnés un à un dans le tissus sous-cutané, en suivant un marquage en V, en U ou en Z. La tension souhaitée est communiquée en tirant sur les fils. L’extrémité des fils est coupée par le praticien. La pose dure de 30 à 45mn

Il est recommandé d’éviter la prise orale d’aspirine ou d’anti-inflammatoire une semaine avant et après chaque séance afin de limiter la survenue d’ecchymoses disgracieuses toujours réversibles  en quelques jours.

Le Dr Meslin, référent dans ce type de soin, utilise un produit autrichien de haute qualité, le Happy Lift des laboratoires Croma®. Ces fils sont en acide polyactique caprolactone, un composant non allergénique modifié pour durer sous la peau.

Les zones pouvant être traitées sont les suivantes :

  • Ovale du visage,
  • Sourcils,
  • Joues,
  • Mâchoires,
  • Décolleté,
  • Cou,
  • Lèvres.

Toutes ces zones sont accessibles à partir de 250€.

Les effets secondaires…

Ils sont variables :

  • Parfois, de légers hématomes qui vont durer quelques jours.
  • Rarement, l’apparition d’un œdème (gonflement) et d’une rougeur cutanée dont l’importance et la durée sont très variables, mais se résorbent la plupart du temps dans les 72h.

On peut limiter ces effets en prenant des granules homéopathiques d’arnica avant et après la séance. Il est possible de se maquiller après la séance avec des cosmétiques spécifiques pour masquer les marques.

  • Très rarement, et si l’excès de peau est important en cas de reprise d’ovale du visage, des mini-plis peuvent apparaitre devant l’oreille. Des granulomes ou petits  nodules indurés, parfois visibles et inesthétiques, peuvent se former. Ils sont régressifs en quelques semaines sans traitement.

Les patients peuvent reprendre leurs activités normalement après les injections, ainsi que l’utilisation de leurs cosmétiques habituels. Il est cependant conseillé de ne pas masser, de ne pas faire de sport de contact, et d’éviter toute intervention dentaire et ce, 2 semaines post-acte, afin de ne pas altérer le résultat. Les zones injectées peuvent rester sensibles, voire très légèrement douloureuses, plusieurs jours.

Il est à rappeler que toute intervention comporte un risque et la possibilité de complications comme le saignement, l’infection, la mauvaise cicatrisation. D’autres complications imprévisibles peuvent arriver, même si le praticien prend un maximum de précautions et de réflexion.

Les séances sont à renouveler tous les 10 à 24 mois, selon l’indication, la technique et le produit utilisé.

Les contre-indications…

La prise d’aspirine ou d’anticoagulant au long cours ne constitue pas une contre-indication à la réalisation des injections mais majore le risque d’ecchymose ; quoiqu’il en soit ces traitements ne doivent  EN AUCUN CAS être interrompus sans avis médical.

Elles sont rares et évaluées lors de la consultation préalable :

  • Grossesse
  • Allergie au produit
  • Maladie auto-immune
  • Antécédent de granulome
  • Trouble de la coagulation sanguine.
  • Une poussée évolutive infectieuse tel que herpès pour les injections labiales et péribuccales conduira au report de l’injection.

L’évolution du produit dans le temps…

Des études montrent qu’en commençant à utiliser assez tôt les fils de maillage, cela stimule la production de collagène, induisant un effet lifting naturel et continue, véritable effet préventif.

La présence de fils dans le corps provoque une inflammation locale et une fibrose des tissus. Pour régénérer le derme, la peau stimule alors la fabrication d’un nouveau collagène pendant 6 à 8 mois, le temps nécessaire pour que les fils se résorbent.

Les effets immédiatement visibles, sont progressifs, pour être optimaux 1 à 2 mois après le traitement.

A la clé, une redensification plus ou moins importante de la peau, selon le type de fil, visible dans les 6 à 12 semaines après l’intervention et durable environ 2 ans.

En général, le fil se dissous 12 à 15 mois après implantation mais l’effet de lifting se maintient au-delà de cette période, grâce à l’inflammation fibrosante crée par les crans. Il a été prouvé chez certains patients que les résultats obtenus avec HAPPY LIFT peuvent durer 5 à 6 ans.

La majorité des patients renouvelle le traitement après 15 mois.

Les zones et tarifs

  • Sillons naso-géniens, rides péribuccales (autour de la bouche).
  • Commissures labiales (plis de l’amertume, de part et d’autre de la bouche qui tombent vers le menton).
  • Lèvres (contour et/ou volume).
  • Ridules péri_buccales
  • Dos des mains.
  • Cou.
  • Décolleté.
  • Pommettes.
  • Cernes.
  • Vallée des larmes.
  • Tempes.
  • Ovale du visage,
  • Sourcils,
  • Joues,
  • Mâchoires,
  • Cou,
  • Lèvres

Toutes ces zones sont accessibles à un traitement correcteur par fils de maillage à partir de 150€

Le prix est fixé en fonction de la nature des fils, du nombre de fils, de la technique utilisée et de l’étendue de la zone à traiter. Un devis sera établi lors de la consultation préalable, conformément à la charte Médecin / Patient.